www.RaphaëlLarre.com

PERFORMANCE


LA PERFORMANCE

A la Casa de Velázquez, à Madrid, après mes études, j’ai poursuivi le dessin comme carrefour de plusieurs projets en créant
des échanges, des rencontres et des dialogues à travers des collaborations avec d’autres artistes.

Ce lieu réunit tous les « corps créatifs ». Le dessin côtoie d’autres espaces, s’aventure dans d’autres champs créatifs
tels que compositions musicales ou sonores, ou encore performances.

Depuis ces années, je réfléchis le dessin comme pratique collective se tournant vers un dessin en temps réel par des actes
performatifs.

Ainsi il a un rapport étroit au vivant et à l’instantané. Il fait participer de manière directe ou indirecte le spectateur aux actes
dessinés : ceux-ci deviennent un théâtre, une mascarade vivante.

Dans chacun de mes projets, le dessin est en perpétuel mouvement, il grandit en fonction de mes rencontres, de ma vie.
Pour rendre compte de ce caractère instantané, j’ai conçu avec un ingénieur vidéo le dispositif performatif d’une «machine
portative à flasher pour faire des dessin animés en temps réel».

A Fluxus thing 1
2007

A Fluxus thing 1 A Fluxus thing 1 A Fluxus thing 1

Casa de Velasquez, Madrid

A Fluxus thing 2 et 3
2010

A Fluxus thing 2 et 3 A Fluxus thing 2 et 3

Espace Croix-Baragnon, Toulouse

Rouge Je Ma Muse
2014

Rouge Je Ma Muse

Galerie Popi Arvani, Paris

Rouge Je Ma Muse Rouge Je Ma Muse Metacronicas Metacronicas Metacronicas Metacronicas Metacronicas Metacronicas Metacronicas